denz

Voyage au coeur du rap suèdois

On continue notre tour du monde du rap, et après être passé par l’Italie, on s’envole pour la Suède. Car non, le pays nordique ne se résume pas qu’à Ikea et Ibra. Avec cet article, on va vous prouver qu’ils ne sont pas bons qu’à filer des prix nobels, ils savent aussi rapper.

Et on commence par le pionnier du rap : Latin Kings avec un titre qui a fait l’histoire de son mouvement. De e Knas, et n’allez pas nous demander ce que ça veut dire, profitez du son: Image de prévisualisation YouTube

A part ça, on a trois labels moteurs de cette culture. Redline recording, axé latino, reggae, chaleur dans un pays réputé pour ses grands froids. Courageux. On y retrouve des artistes comme Mohammed Ali, qui s’inspire de la série Breaking Bad en featuring avec Linda Pira, l’une des voix féminine du label. Image de prévisualisation YouTube

A noter le petit nouveau du label, Gee Dixon qui a beaucoup fait parler de lui avec son dernier EP. Image de prévisualisation YouTube

Soblue Music, est le deuxième label, plus concentré sur le rap actuel, avec beaucoup d’artistes trap comme Strees, ou Abidaz, les deux têtes d’affiches. Pour faire vite, voici un clip avec toute la team, et ça fait beaucoup de monde : Sthlm (Stockholm) Stad. Image de prévisualisation YouTube

Pour finir, il y a Masa Music qui possède deux des plus importants artistes du rap suédois, Ken Ring et Keya. Le second vient de sortir un album Nyanser av bla ayant très bien marché en suède. Image de prévisualisation YouTube.

Pour finir, la petite fraîcheur de 2015, Denz, qu’on continue de suivre avec Maste : Image de prévisualisation YouTube

Comment terminer cet article sans remercier Yanis, qui nous a grandement aidé pour rédiger tout ça. Le héros du soir.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Un avis sur l'article ?