11258552_10153316769614201_380715005_n

On était à « La couleur des anges » De Youssoupha et Fifou

Dimanche 11 Mai avait lieu le vernissage de l’exposition de Youssoupha et Fifou, La couleur des anges à la Galerie Brugier-Rigail (40 rue Volta, 75003). L’occasion pour les fans d’apprécier le travail esthétique de la légende Fifou et écouter l’album le plus attendu de l’année, celui de Youssoupha, NGRTD.

« Le travail que fait Fifou, on se disait que ça méritait plus qu’un carré 10×10 sur un CD. En plus, ça fait longtemps qu’il veut exposer son travail. J’en ai profité pour faire écouter l’album, parce que j’essaye de trouver un modèle de communication où je suis en lien direct avec ceux qui m’écoutent. » Nous déclare Youssoupha en marge de son exposition. Et l’opération est plutôt réussie. Les fans réagissent devant les yeux de leur idole aux punchlines et textes forts disséminés dans tout l’album. Les jeunes interagissent directement avec lui, l’ambiance est familiale.

11225986_10153316763374201_847114354_n

Le but de cette manœuvre? Clamer son indépendance, créer l’actualité et ne pas la subir. « J’essaye de moins en moins d’être dépendant des médias, c’est aussi l’explication de l’application. Donc on s’est dit ça pourrait être bien de faire une galerie d’écoute où les gens découvrent les œuvres et l’album. Après de l’idée à la concrétisation c’est compliqué, ça met du temps et puis ça peut être une bonne idée dans les têtes et pas forcément une fois concrétisée. Aujourd’hui c’était l’essai, et c’est un essai gagnant il y a du beau monde, le procédé technologique fonctionne bien. »

Effectivement, la boite Grown Kid a fait les choses bien pour l’occasion. Un casque personnel muni d’un stylo est donné à chaque visiteur. Il suffit de pointer celui-ci sur le petit ange qui accompagne chaque oeuvre pour écouter un son et se balader à volonté dans la galerie. Pas de limitation, ni de temps, ni d’espace donc.

11210298_10153316766969201_635140980_n

Ce petit ange justement, devenu symbole, est la nouvelle image de marque du Prims : « On a développé une imagerie avec le petit ange qui est devenu un logo et qui parle pour nous. C’est la continuité de quelque chose, essayer d’avoir un coup d’avance sur la manière de communiquer. » Une idée qui lui est venue après un gros travail, en collaboration avec Fifou, sur l’aspect visuel de ses oeuvres musicales : « Sur la deuxième partie de ma carrière (les 2 derniers albums, ndlr), j’essaye d’avoir quelque chose de très esthétique, de poussé, si jamais j’avais continué mes covers à l’ancienne, ça n’aurait pas été très enrichissant. Là ça se prête à l’exercice, parce que je commence à m’y intéresser. Il y a 5/6 ans je m’occupait moins de l’esthétisme visuel » Nous avoue Youssoupha.

Bref, un bel après-midi, le meilleur du rap français et de magnifiques photos, ce bon plan était proposé par l’application de Youssoupha, disponible sur tous les Smartphones, alors pourquoi s’en priver?

 

 




Il y a 3 commentaires

Ajoutez le vôtre

Un avis sur l'article ?