Misa, nouveau reubeu, rap, québec, canada, rohff, hip-hop, message à la racaille, Certifié par la street,

Interview – Misa, de l’Algérie au Québec

Suite à la sortie de son EP Nouveau Reubeu, nous sommes partis interviewer Misa, un jeune rappeur québécois qui a tapé dans l’œil de Rohff.

Image de prévisualisation YouTube

 

L’interview Proustien :

Quelle est ton insulte préférée ?

Après un temps d’hésitation et selon son producteur : « Nique ta mère j’avoue. Je n’insulte jamais les mères, sauf dans les sons où je parle à une personne qui n’existe pas vraiment »

Si tu devais être un texte de rap ?

Un texte qui représente ce qu’il y a eu autour de moi pendant que j’ai grandi et qui m’a emmené très loin, c’est message à la racaille de Rohff. Je trouve que La fierté des nôtres, l’album et tout son contexte, c’est ce qui m’a fait le plus kiffer.

 

Pour toi, quels artistes ont marqué le rap, et pourquoi?

Outkast, Drake, ce sont des artistes qui ont amené du chant au rap. Et c’est ce côté que j’aime le plus. Ils ont amené une autre dimension et je suis très reconnaissant envers eux.

Si tu n’étais pas un rappeur, quel métier aurais-tu aimer faire?

Je suis étudiant en communication des médias, donc si je ne rappais pas, je travaillerais dans une maison de disque. Je suis un passionné du rap. Je me surprend moi-même à retourner toujours au rap quand j’essaye de découvrir d’autres musiques.

Tu te vois où dans dix ans?

Au top de ma carrière. J’ai 19 ans, à 29 ans je veux vraiment être à l’apogée de mon truc. Je l’espère en tout cas, c’est un vœu profond.

Le titre éponyme de son EP, Nouveau Reubeu,est disponible ici : « On fait tout pour le parmigiano »

Image de prévisualisation YouTube

 

M.B

 

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Un avis sur l'article ?