12167557_10153715314174201_1128643166_n

Enquête – Comment le rap a choppé Marianne ? Partie 3, Internet, le sauveur

Pour voir le début de la romance, voir la partie 1 et 2.

Alors qu’aucun dialogue ne semble envisageable, un compagnon de route vient aider notre héros dans la conquête de sa douce : Internet. Fif, créateur du site de culture urbaine, Booska-p, raconte l’arrivée du sauveur : “Internet a aidé le rap. Car celui-ci ne passe pas à la télé, et avec internet, certains font des disques d’or. La nouvelle génération vient du net. Tous ces gens ne seraient pas la sans le net car ils devraient être validés par un patron de radio ou un truc comme ça. Chez Universal, il n’y avait aucun rappeur car le rap ne vendait plus.”

Le premier à profiter de ce nouvel outil est un collectif parisien qui va faire fureur sur la toile et taper dans l’oeil de tous, Fif raconte : “Le premier à être sorti d’internet, c’est la Sexion d’Assaut. A cette époque, les maisons de disques ne voulaient plus signer. Chez Universal, il n’y avait aucun rappeur car le rap ne vendait plus.” et à Fred de confirmer : ”Quand Sexion d’Assaut a été signé chez Sony, cette major ne produisait plus de rap. Il y avait une désaffection de ce genre musical par les majors. Et le succès de Sexion d’Assaut a aussi fait  signer beaucoup d’artistes et a reboosté le rap.”

Ce succès fulgurant va permettre à toute une économie de se relancer et pourrait bien aider notre jeune prince à reconquérir sa belle : “Avant ça n’existait pas de signer un inconnu, il fallait qu’un artiste ait une carrière derrière lui pour entrer en maison de disque. Aujourd’hui, ils signent des gens avec des clips qui ont fait 300.000 vues sur Youtube. Par exemple, Jul et Gradur en janvier 2014 étaient inconnus, un an après ils sont disque d’or. Chose impossible avant. En 1 an, ils vivent ce que des gens ont vécu en 10, 15 ans de carrière. Heureusement qu’il y a internet, c’est vraiment le média du rap. Lacrim par exemple, est numéro 1 des ventes sans faire de communication.” explique Fif.

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Un avis sur l'article ?